Interdiction de la wingsuit à Chamonix
PIAF Jump - Forum Français de BASE Jump Forum francophone de PIAF Jump - French BASE Jump board
27 Juillet 2017, 21:43:11 *
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Ici vous n'êtes pas sur la French BASE Association !
On ne fait la promotion de rien, on ne vend rien, on n'est pas non plus une association mais tout le monde est le bienvenu ...
 
   Accueil   Aide Rechercher Identifiez-vous Inscrivez-vous  
Pages: [1]   Bas de page
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Interdiction de la wingsuit à Chamonix  (Lu 680 fois)
0 Membres et 1 Invité sur ce fil de discussion.
Jean Michel
Administrator
Pipelette
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 667


bons sautés !


WWW
« le: 24 Décembre 2016, 13:55:40 »

Ci dessous copie de l'arrêté du Maire suspendant l'activité Wingsuit sur Chamonix.
Une réunion de travail sera mise en place avec les élus afin que nous proposions une structure et un encadrement plus stricte de notre pratique sur Chamonix. Une fois ces nouvelles règles acceptées par les partis nous pourrons reprendre les vols sur la commune.

A suivre ici : http://www.paralpinisme.fr/forum/viewtopic.php?id=619


* arrete_chamonix_2016.jpg (108.88 Ko, 640x768 - vu 53 fois.)
« Dernière édition: 25 Décembre 2016, 21:07:01 par Jean Michel » Journalisée

Fuck la FBA !
Jean Michel
Administrator
Pipelette
***
Hors ligne Hors ligne

Messages: 1 667


bons sautés !


WWW
« Répondre #1 le: 01 Janvier 2017, 21:30:35 »

Ce sondage, initialement fait pour avoir l'avis des membres de l'association de paralpinisme et qui leur a été diffusé par mail, est maintenant largement diffusé à tous les BASE Bums de la vallée de Cham et leurs potes porn stars de la wingsuit, adhérents ou non, soit disant pour voir leur future acceptation des  règles qui pourraient être établies. Mais aussi sûrement pour faire pencher la balance du coté de ceux qui veulent sauver à tout prix leur dropzone Chamoniarde  ...

Comme il demandent l'avis de tous les BASEux de passage, je pense qu'on peut, qu'on doit ! demander l'avis de tous les baseux de France qui ne seraient peut être pas à l'association.

Les liens du sondage :
En Français : https://goo.gl/forms/rAtsMSJEwhO6lsdt2
En Anglais : https://goo.gl/forms/223GHPtH9bomqqCY2

Merci pour votre participation.

Grimaçant
« Dernière édition: 01 Janvier 2017, 21:44:12 par Jean Michel » Journalisée

Fuck la FBA !
Guillaume BERNARD
PIAF jumper
Glisseur haut
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 181

Importe depuis la FBA


« Répondre #2 le: 06 Janvier 2017, 23:22:59 »

Est ce que Fabien Duperrier peut donner son avis??!  Grimaçant
Journalisée
Antoine46
PIAF jumper
Glisseur haut
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 141


« Répondre #3 le: 07 Janvier 2017, 16:25:16 »

Pour clarifier la situation seuls les questionnaires remplis par des membres seront pris en compte comme base pour etablir les propositions  Clin d'oeil
Journalisée
Chaume Julien
PIAF jumper
Glisseur haut
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 150


Team Guenilles


« Répondre #4 le: 31 Mars 2017, 12:54:11 »

Un message à propos du ce fil de discussion vient d'être posté sur le forum de l'assoc de parapinisme.
http://www.paralpinisme.fr/forum/viewtopic.php?pid=2022#p2022

Je le met en copie ici pour ceux qui ne seraient pas (encore) membres:

Citation

Bonjour à tous,

Par ce courrier nous souhaitons informer les membres de l'Association de paralpinisme des enjeux en cours concernant les sauts dans la vallée de Chamonix et la pratique du paralpinisme en général sur notre territoire.
Petit rappel: en 2004 nous avons créé l'association pour défendre la pratique du paralpinisme, en prenant les devants pour revendiquer notre sérieux, notre vision collective de l'activité et une appartenance aux sports de montagne (ce qui nous a également permis d'être affiliés à la FFCAM et assurés).
Comme vous le savez tous, les sauts sont actuellement interdits  sur les sites du Brévent et de l'Aiguille du Midi, suite à de nombreux accidents et en particulier à l'impact dans un immeuble de la ville. On ne va pas épiloguer sur les circonstances de ces différents accidents, ni juger les personnes qui en ont été victimes. Néanmoins, il faut voir les choses en face sur des exits qui permettent un cumul important de sauts, un effet show-biz non négligeable et un survol inévitable des zones urbaines.
Il se trouve que le dialogue est encore possible avec les pouvoirs publics, le Maire mais aussi le Préfet. L'enjeu est majeur car soit nous sortons positivement de cette situation et nous démontrons par là même notre sérieux et notre aptitude à nous remettre en question, soit les mêmes problèmes risquent de se reproduire, avec une interdiction immédiate et sans appel, et avec une extension possible de l'interdiction.
Nous devons être force de proposition vis à vis de la Mairie de Chamonix mais aussi de la Préfecture!
Or, malgré des avis très partagés sur la question, le président de notre association a rencontré, de sa propre initiative, l'adjoint au Maire dernièrement, en apportant sa seule et unique vision des choses, et sans même en informer le bureau de l'association !
Il ressort de cette entrevue une incompréhension totale de M. l'Adjoint vis à vis du déroulement de notre activité. On aurait voulu le rouler dans la farine, on ne s'y serait pas pris autrement.
Exemple pour le Brévent: autoriser les sauts le matin uniquement mais jusqu'à midi, avec l'idée « d'un ou deux sauts » dans la matinée... Déjà lorsque le créneau existait jusqu'à 10h, on pouvait en effectuer 2 ou 3...
Autre exemple: garantir la sécurité en obligeant les sauteurs à signer une Charte... Pourquoi pas en levant la main droite et en jurant?
Par ailleurs, le bureau ne semble pas avoir saisi toute l'importance d'écouter le conseiller au préfet, qui est en plus un ancien sauteur. Sachez que son inquiétude est grande quand sont initiées récemment, en préfecture, des réunions portant sur la pratique de la wingsuit en Haute-Savoie (et donc à fortiori le paralpinisme en général). Réunion où ne sont pas invités les pratiquants. Ils ont par ailleurs, avec L’adjoint à la Sécurité, demandé un report de ces réunions (report accepté) en prétextant qu'un travail et des propositions  allaient arriver.

Concrètement aujourd'hui, si une dropzone est à nouveau permise sur Chamonix, il ne se passera pas longtemps avant que des problèmes beaucoup plus graves n'arrivent. L'accumulation du nombre de sauts et le type de pratique que l'on a pu observer conduira forcément à de nouveaux problèmes. Mêmes causes, mêmes effets.
Ceux-ci condamneront certainement les sauts sur tout le département, dès lors qu’il y a risque au-dessus d’habitations, routes, etc !
L'interdiction tombera brutalement, sans demander quoi que ce soit à l'association, comme cela s'est passé en 2012 et 2016. Pas mal d'accidents, 2 arrêtés de suspension, en 4 années de pratique... On en veut plus ?!
La solution la plus pérenne est de laisser tranquilles ces 2 exits, et d'organiser quelque périodes de sauts (rassemblements), en contrôlant les zones d'évolutions, rendant les exits non pas interdites, mais contrôlées. Nuance qui peut paraître faible, mais importante pour la mairie et le futur de notre activité en général.

Enfin, l'association a pour but de défendre la pratique en France, et de la pérenniser. Il est important que le bureau se détache des pressions de pratiquants (surtout étrangers) pour qui il est difficile de cerner tout le dossier.

Jean-noel Itzstein
Jérôme Blanc-gras
Pierre Brosseau
Jean-michel Peuzin


Journalisée

Guenille un jour, guenille toujours...
Antoine46
PIAF jumper
Glisseur haut
*
Hors ligne Hors ligne

Messages: 141


« Répondre #5 le: 31 Mars 2017, 23:36:08 »

Et voila ma reponse...
Citation
Bonjour a vous seuls,
Par cette reponse je vais etre plutot rapide:
- quand il a ete le temps d'etre force de proposition je ne les ai pas bien vues
- "Autre exemple: garantir la sécurité en obligeant les sauteurs à signer une Charte... Pourquoi pas en levant la main droite et en jurant?" Bienvenue dans le monde des Fakes News !
- merde le conseiller est inquiet que l'on ne soit pas invites a des reunions ? Merde alors c'est peut etre son boulot de conseiller de nous faire inviter ?
- "Ils ont par ailleurs, avec L’adjoint à la Sécurité, demandé un report de ces réunions (report accepté) en prétextant qu'un travail et des propositions  allaient arriver." C'est qui "ils" Huh Le bureau ? Donc le president aurait fait des propositions a la Mairie en solo (quand ?) mais en meme temps le bureau (avec ce meme president) aurait demande avec la Mairie un report des reunions pour finaliser des propositions que le president aurait deja donne a cette meme Mairie . J'ai tout bon ?
- "rendant les exits non pas interdites, mais contrôlées. Nuance qui peut paraître faible, mais importante pour la mairie et le futur de notre activité en général." Et vous controlez comment ? En faisant signer un charte ? Et pourquoi pas lever la main droite aussi ?
- "Enfin, l'association a pour but de défendre la pratique en France, et de la pérenniser. Il est important que le bureau se détache des pressions de pratiquants (surtout étrangers) pour qui il est difficile de cerner tout le dossier." Enfin il serait bon de ne pas nous faire un proces d'intentions, surtout quand c'est l'oppose que nous recherchons.
Vous l'aurez probablement compris, ma place au bureau est libre des maintenant, je vous en prie !
Journalisée
Pages: [1]   Haut de page
  Imprimer  
 
Aller à:  

Propulsé par MySQL Propulsé par PHP Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2015, Simple Machines XHTML 1.0 Transitionnel valide ! CSS valide !
Page générée en 0.098 secondes avec 20 requêtes.