Bec de l'Homme "Chamrousse 1"

De Topo Paralpinisme
Aller à : navigation, rechercher

Caractéristiques

  • Lieu : Le rocher de l’Homme en venant de Grenoble en direction de Bourg d'Oisans, au dessus de Riouperoux 
  • Hauteur : 180m puis 300m de dalles à 50° ; 1250m de dénivelé.
  • Matériel : rien 
  • Posé : Au village de Rioupéroux. A repérer. Nombreuses lignes HT, qui ne sont pas sensées gêner. 
  • Première : Monsieur Gorski en 2007 ou 2008 à qui bien sûr Amstrong (Neil) souhaite bonne chance… Vincent Cotte en Pantz deux pièces le 29 Avril 2012

Accès : 0H35

Depuis le centre ville de Rioupéroux (le posé) prendre direction Séchilienne, puis col de Luitel et ensuite Chamrousse, et enfin à droite au panneau Chamrousse 1600, du parking à la fin de la route, emprunter les pistes de ski de fond pour se diriger à vue jusqu'au point culminant du Bec de l'Homme.

Peut aussi se faire en auto-nav, un sentier se prend 100m après avoir traversé le pont à côté du posé.

Info Aile

Saut "facile" même en petite aile. En grosse bâche ligne de vol à gauche sympa mais attention à la finesse!

Info Track

Il s agissait plutôt d’un saut d’aile. Toutefois ce saut a été réussi en pantz en 2012. Les 12 premières secondes sont tendues et la seconde partie (talus forestier, secondes 13 à 24) nécessite d’avoir bien engagé la dérive. Ensuite on arrive dans la vallée stratosphère. Tirage vers 35s à 200m sol.

Finesse 1,1 à tenir tout le vol

Remarques

L'approche est réduite et la navette raisonnable (avec plusieurs sac on peut en faire un par heure!) pour 1200m de track-fut sur un super talus (qui a dit le saut le plus rentable du monde en pantz?;-), pas mal de monde un peu juste pourrait venir si le spot se banalise.

Cela amène a quelques remarques qui pourraient être utile dans le topo pour éviter des frayeurs au mieux :

  1. Tirer systématiquement au Lac au Bournillon est un prérequis absolu (même si le talus de Chamrousse une fois les dalles passées est plus facile que le talus du Bournillon). Mais ça ne suffit pas, car tous les "petits" sauts de 15-20s ne sont que des montées en finesse (bourni, Belvédère, Criou du bas, Ultimate par ex). Le vrai vol stable arrive ensuite. Donc peu de dériveurs, même bons voir très bons, savent s'ils conservent leur dérive après 20s. A Chamrousse, perdre son vol à 15-20s même en cas de bon départ amène à chuter parallèle au talus qui se raidit, cad qu'on ne s'en aperçoit pas forcement tout de suite et la perspective de rattraper la cassure finale pour pouvoir tirer est un piège : une fois le vol perdu, la cassure n'est plus si verticale...
  2. Avoir fait plusieurs Croix des têtes ou équivalent et avoir gardé un vol correct entre les secondes 20 et 40 (cad aller en bas et loin)
  3. Au moindre doute, y'a pas de doutes : tirer! (la fenêtre de tir après les dalles avant les emmerdes est très raisonnable)

Ne pas jeter de pierre, voies d'escalade dans la face.